Les prépas droit-éco

Lycée Gustave Eiffel
de Bordeaux

En classe préparatoire D1 à Bordeaux le volume horaire est d’environ sept heures par jour, réparties équitablement entre l’université (le matin), et le lycée (l’après-midi). Le volume horaire est nettement réduit au second semestre de seconde année, afin de laisser du temps pour le travail personnel afin de préparer le concours. Il n’y a pas cours le samedi, hors cas exceptionnels.

La première année

En première année, les matières enseignées à l’université sont le droit civil (introduction au droit ainsi que le droit des personnes et de la famille, qui font l’objet de travaux dirigés), le droit constitutionnel (théorie générale et Vème République, matières elles aussi à travaux dirigés), l’histoire du droit, le droit pénal et les institutions européennes.
Au lycée, l’introduction au droit et le droit constitutionnel font l’objet d’une étude approfondie. Sont également dispensés un cours d’institutions juridictionnelles, de droit des sûretés, d’histoire des idées politiques, de culture générale. A côté de ces matières juridiques, l’enseignement de l’économie occupe une place fondamentale, que ce soit en première ou seconde année de classe préparatoire. La pratique de deux langues vivantes parmi l’anglais, l’allemand, l’espagnol et potentiellement l’italien est également obligatoire au lycée. Au premier semestre, trois matières étudiées et évaluées au lycée donnent lieu à des équivalences transmises à la faculté de droit, deux s’agissant du second semestre.

La deuxième année

En deuxième année, les matières enseignées à l’université sont le droit des obligations (droit des contrats et de la responsabilité civile, faisant l’objet de travaux dirigés), le droit administratif et la responsabilité administrative (également matières à travaux dirigés), le droit pénal (matière à TD uniquement au premier semestre) et le droit de l’Union européenne (matière faisant l’objet d’un TD second semestre). À cela s’ajoute l’étude du droit international public et du droit constitutionnel comparé. Au premier semestre, une seule matière étudiée et évaluée au lycée donne lieu à une équivalence, quatre au second semestre.

Au lycée, le droit administratif fait l’objet d’un solide approfondissement. Sont également dispensés des cours de méthode, de droit des biens, de régime général des obligations, de responsabilité administrative et bien évidemment d’économie. La pratique de deux langues vivantes reste obligatoire.

De tradition publiciste, la classe préparatoire D1 du lycée Gustave Eiffel prépare par défaut ses étudiants à l’option « Droit public » du concours de l’ENS Rennes. Cependant, il est possible de choisir dès la première année l’option mathématiques dans l’optique du concours.

Pourquoi aller à Gustave Eiffel ?

Une université d’un bon niveau, et des enseignements bien coordonnés entre le lycée et l’université, permettant d’avoir dans tous les cas de bons voire très bons résultats aux partiels, ce qui facilite l’accès aux magistères. Une très bonne ambiance, beaucoup de solidarité entre les élèves et un rapport individualisé avec les enseignants. Bordeaux, ville à taille humaine mais vivante, déplacements aisés (et il fait chaud).

Visitez le site de la prépa D1 du Lycée Gustave Eiffel à Bordeaux.