Les prépas droit-éco

Lycée André-Boulloche
de Livry-Gargan et Université Paris 8 Vincennes-Saint Denis

Le Lycée André Boulloche accueille la prépa ENS Rennes Droit et économie (D1) depuis près de vingt ans. Elle s’appuie aujourd’hui sur un partenariat prometteur entré en application lors de la rentrée universitaire 2019 avec l’Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis, pour dispenser le double-cursus qui caractérise la formation :

  • les deux premières années de licence (L1 et L2) de droit à l’université ;
  • deux années en classe préparatoire au lycée André Boulloche pour préparer les épreuves du concours de l’ENS Rennes.

 

Enseignements à l’université : le socle indispensable des connaissances universitaires

 

Tout étudiant inscrit au lycée André Boulloche est un étudiant à part entière de l’Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis.

A l’issue de la première année, il valide la première année de licence de droit (L1) et à l’issue de la seconde année, il valide la deuxième année de licence de droit (L2). Pour information, la L3 permet de valider le diplôme de licence.

Tout étudiant suit pour chaque semestre les enseignements suivants, assortis de travaux dirigés :

  • pour le S1 :  Introduction au droit constitutionnel, Introduction au droit, Introduction à l’histoire du droit
  • pour le S2 : Droit des personnes et de la preuve, Droit constitutionnel, Histoire du droit ;
  • pour le S3 : Droit civil : les contrats, Droit administratif (les principes et le juge) et Droit pénal ;
  • pour le S4 : Droit civil :  la responsabilité, Droit administratif (l’activité administrative), Droit des affaires.

Les autres ECTS sont validés par les notes obtenues à la classe préparatoire (devoirs surveillés, concours blanc et colles ou interrogations orales).

Cours dispensés à la classe préparatoire

Au lycée André Boulloche, différents enseignants sont dispensés :

  • droit civil (2 h en première année, 4 h en seconde année) : conformément au programme des épreuves de droit civil (admissibilité et admission) du concours. Ils permettent d’approfondir les enseignements universitaires et de les mettre en relation. Le cours permet également de préparer le concours AST1 de l’EDHEC ;
  • droit des affaires (2 h en première année, 3 h en seconde année) : il permet de préparer le programme du commentaire d’arrêt en droit commercial (épreuve admissibilité) et en approfondissement du cours dispensé à l’université ;
  • économie (3 h en première année, 3 h en seconde année) : le cours permet de préparer les épreuves d’économie du concours (admissibilité et admission) ; 
  • méthodologie, entretien (1,5 h en première année) : les cours permettent de préparer l’épreuve d’entretien du concours de l’ENS. Il s’appuie sur des éléments de culture générale, de mise en perspective de faits d’actualité, de préparation aux exercices d’éloquence ;
  • anglais, en tant que LV1 (2 h en classe entière et 1 h en demi-groupe la première année, 2 h en deuxième année) ;
  • LV2 (1 h chaque année) : espagnol, allemand

Les points forts du partenariat André Boulloche- Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis

Recrutement et accueil des étudiants

Une commission de professeurs étudie attentivement les dossiers et se montre attentive aux choix et aux résultats de terminale et de première. Pour tirer profit de la formation, vous devez être curieux persévérant, faire preuve de curiosité intellectuelle et disposer de qualités d’expression à l’écrit comme à l’oral. L’inscription se fait conformément à la procédure applicable à toutes les CPGE via Parcoursup.

Le lycée André Boulloche offre une classe préparatoire à taille humaine. Les effectifs sont plafonnés à 35 étudiants en première année, ce qui permet à l’équipe d’individualiser très vite les besoins de chacun. Elle permet aux étudiants brillants de préparer une poursuite d’études prestigieuse et aux autres d’être « mieux armés pour poursuivre en licence de droit » (article Le Monde 9 mars 2020).

L’association des étudiants (ECPLA Boulloche) propose, en dehors des heures de cours, de nombreuses sorties (expositions, théâtre, concerts …) afin d’enrichir l’horizon culturel des étudiants (Instagram D1 D2).

Le Lycée est partenaire de l’association Article 1 qui met en relation des étudiants boursiers de l’enseignement supérieur ayant obtenu une mention B ou TB avec de jeunes actifs qui ont suivi le même parcours de formation.

Partenariat avec l’Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis

L’emploi du temps à la prépa est groupé sur deux jours dans la semaine. Cela permet aux étudiants de ne pas rejoindre les deux lieux d’enseignement dans la même journée. Le lycée et l’université sont situés à proximité immédiate des transports collectifs.

Le partenariat avec Paris 8 a permis dès cette année de faire profiter les étudiants de première année d’un partenariat avec Total (leur permettant de décrocher un stage). 

 

Les débouchés

 

L’objectif de la classe préparatoire est d’intégrer le département Droit et économie (D1) de l’ENS Rennes mais le concours d’entrée est extrêmement sélectif. Toutefois, les étudiants issus de ce cursus poursuivent leur formation à l’université dans les meilleures conditions, notamment en ayant la possibilité d’intégrer un magistère par exemple. 

N’obtenant pas une équivalence, mais le titre attestant de la validation de la L1, chaque étudiant a la possibilité de poursuivre sa formation dans l’université de son choix, de suivre une formation de type Erasmus. Le haut niveau d’exigence en économie permet également de suivre un double cursus droit et économie à partir de la L3.

Le double cursus est de plus en plus apprécié des écoles de commerce. L’EDHEC ouvre une voie spécifique dans le cadre du concours AST1. Cette possibilité s’ajoute aux écoles disponibles depuis les concours Tremplin et Passerelle.

L’expérience a montré que la préparation au concours de l’ENS aidait beaucoup les étudiants pour les concours qu’ils sont amenés à préparer ultérieurement (barreau, magistrature…). Beaucoup de leurs témoignages figurent sur le compte Facebook de la prépa Prépa D1 Droit Boulloche).

Témoignages d'anciens étudiants

Après les deux années de prépa ENS D1 (promotion 2008-2010), j'ai poursuivi ma licence de Droit puis un Master 1 de Droit privé à Créteil avant d’intégrer un Master 2 de Droit Notarial à Sceaux. J’ai continué ma formation, après le Master 2, au Centre de Formation Professionnelle des Notaires de Paris afin de préparer le diplôme supérieur de notariat permettant d’être diplômé notaire. Pendant deux ans, j’ai eu un rythme de 1 jour en cours et 4 jours à l’étude. Aujourd’hui je suis diplômée notaire et j’exerce en tant que notaire assistant dans une étude. Après une première expérience assez généraliste, je me spécialise plutôt en droit de famille. La prépa ENS D1 m’a donné le goût de la persévérance, à la fois pour choisir ma voie et pour aller au bout de longues études ! La prépa est un véritable atout quel que soit le chemin choisi
Marlène Z.
Notaire
Après deux années en classe préparatoire (2008-2010), j'ai poursuivi mon cursus universitaire à la Sorbonne jusqu'en Master 2 (Droit du commerce international), sans réelle certitude quant à mon orientation professionnelle. A l'issue de mon Master 2, j'ai tenté et réussi l'examen du CRFPA et rejoint l'Ecole de Formation du Barreau dans la foulée. Les stages effectués et les nombreux avocats que j'ai eu l'occasion de rencontrer m'ont fait prendre goût à des matières que je ne connaissais pas et ont bâti des certitudes que je n'avais pas au commencement de mes études. Je me consacre désormais à la pratique du contentieux du commerce international dans un cabinet d'avocats anglo-saxon - HFW - et travaille sur des dossiers souvent liés à des problématiques de droit maritime. Je consacre par ailleurs une importante partie de mon temps à la pratique du droit pénal et du droit pénal des affaires. Je repense encore parfois aux bénéfices tirés de mes années de classe préparatoire, bénéfices dont j'ai profité durant les années d'études qui ont suivi et qui me permettent encore - dans le souvenir de mes fatigantes soirées de khôlles - de structurer un raisonnement ou un discours
Mickaël B.
Avocat
Après mes années de prépa ENS D1, j'ai continué ma licence de droit à Créteil, puis un Master 2 Droit des affaires - fiscalité à Assas et un second Master 2 Droit fiscal à Assas en alternance à BPCE. Après un premier poste de fiscaliste en cabinet d'expertise et d'audit (Baker Tilly), j'ai exercé le poste de fiscaliste responsable des holdings, intégration fiscale et tax reporting du groupe Sodexo et bientôt, un poste de fiscaliste holding - intégration fiscale groupe Crédit Agricole. J'encourage vivement tous les élèves qui souhaitent se diriger vers les métiers juridiques à intégrer le double cursus de la prépa ENS D1 pour suivre une véritable formation d'excellence
Cécile F.
Fiscaliste
Après la D1 (2010-2012), j'ai intégré le Magistère de droit des activités économiques de Paris I (super formation, je vous la recommande). Après plusieurs stages (institutions publiques, juridictions, entreprises et cabinets d'avocats). J'ai décidé de m'orienter vers l'avocature en droit pénal des affaires/compliance. C'est pourquoi j'ai ensuite passé 1 an à l'Institut de droit pénal et criminologie d'Assas et obtenu le barreau. Je viens de finir un mastère spécialisé en droit et management à HEC que j'ai intégré dans le cadre de l'EFB et prêterai serment l'année prochaine.
Anne G.
Avocate
Après mes deux années de prépa D1 (2014-2016), je suis partie à l’Université de Sheffield en Angleterre dans le cadre du programme ERASMUS afin d’y réaliser ma troisième année de licence. J’ai ensuite préparé un M1 Droit Privé et Sciences Criminelles à la faculté d’Aix en Provence. Actuellement, je suis en M2 Droit Privé Général – parcours Droit Privé Fondamental à l’Université de Rennes 1. Dans le cadre de l’université, je suis également la tutrice des étudiants internationaux, auxquels je donne des cours de méthodologie du droit afin de les préparer aux examens. Je suis également amenée à faire passer des oraux blancs aux étudiants ERASMUS. La prépa D1 a été une formation très complète qui m’a permis d’acquérir des bases juridiques solides. Grâce à elle je me suis sentie davantage en confiance dans la réussite de mes deux premières années de droit. En plus de fournir un encadrement pour les premières années post-bac, la prépa entraîne à la méthodologie, au raisonnement juridique mais également à la préparation d’oraux avec les nombreuses colles qui m’ont permis d’apprendre à gérer mon stress. L’opportunité de continuer à étudier l’anglais en prépa m’a été particulièrement utile afin de pouvoir partir en Erasmus, et m’a permis d’être sélectionnée aujourd’hui pour le tutorat des étudiants étrangers. En plus de la fierté personnelle, en prépa j’ai appris la rigueur indispensable en droit et la capacité de travail. C’est une expérience qui m’a énormément enrichie, m’apporte encore aujourd’hui une ouverture d’esprit, et qui constitue un plus dans mon CV
Charlotte P.
Étudiante en M2 Droit privé à Rennes I
Je vais faire court sur le début de mon parcours : à l'issue de mes deux années de prépa, j'ai fait une L3 plutôt orientée droit fiscal des affaires. J'ai ensuite validé un M1 en droit des affaires puis un M2 en droit fiscal des entreprises à l'université Paris-Nanterre. L'année dernière (à la fin de mon M2), j'ai obtenu l'examen du CRFPA, et je suis donc la formation d'élève-avocat depuis janvier 2018. Dans ce cadre, j'ai réalisé mes six mois de formation à l'école d'avocats de Versailles (HEDAC) en alternance, en même temps qu'un stage à la direction fiscale du groupe AptarGroup. Je finis actuellement mon premier stage imposé, le PPI, que j'ai réalisé à la direction fiscale de Bouygues Construction, et je terminerai cette formation par mon stage final au sein du cabinet Mazars Société d'Avocats, en fiscalité des entreprises. J'ai décidé de m'impliquer dans ce combat parce que je pense que cette formation a été un des éléments indispensables de mon parcours et de ma construction. Je fais le choix de la totale transparence, je dois donc commencer par confesser que mon parcours a été un peu particulier : j'ai failli abandonner la prépa en cours de deuxième année (surtout pour des raisons personnelles toutefois), et le fait que je l'ai finalement terminée est sans doute le meilleur témoignage de l'opinion que j'en ai. J'ai acquis de solides connaissances grâce à cette formation, mais j'ai également acquis de la rigueur, de la curiosité, et un esprit de synthèse. Je pense que c'est une opportunité formidable pour un futur juriste d'avoir une formation en économie, et inversement. Je pense que c'est une opportunité encore plus formidable de pouvoir s'entraîner à traiter des sujets techniques à l'oral via les colles, autant pour ce que cela apporte en compétences académiques qu'en aisance
Lynn G.
Élève-avocate

Nos réseaux sociaux